Le Medef Hérault Montpellier (Mouvement des Entreprises de France) a pris connaissance des annonces faites à l’occasion de la venue du Premier Ministre Jean Castex, vendredi 5 novembre à Montpellier.
Contournement ouest de Montpellier, engagement auprès du monde hospitalier, perspectives de soutien au projet Med Vallée… autant de projets et d’investissements de l’État qui vont contribuer à la nécessaire et indispensable attractivité de notre territoire.

Pour les adhérents du Medef Hérault Montpellier, soucieux de se développer sereinement et de façon responsable, les projets structurants menés par Montpellier Méditerranée Métropole, l’État et la Région, même s’ils s’inscrivent sur le long terme, portent une ambition collective.

La reprise économique, sur le court terme, reste néanmoins une préoccupation. Et sans des efforts, aujourd’hui et demain, sur cette attractivité, la reprise peut être fortement compromise ou freinée.
Plusieurs problèmes récurrents sont particulièrement pointés par nos adhérents actuellement :

  1. la pénurie de main d’œuvre, avec trois causes identifiées sur lesquelles il faut agir : 1/ Une inadéquation entre la formation des salariés et les besoins des entreprises ; 2/ Une absence de mobilité des chômeurs pour trouver un emploi ; 3/ Un système trop protecteur d’assurance-chômage qui décourage certaines personnes de reprendre une activité.
    C’est à l’échelon départemental et régional que des expérimentations et des actions peuvent être menées.
  2. Le problème des emplois des conjoints (quand des entreprises de notre territoire arrivent à recruter des talents, la problématique du conjoint reste très compliquée et elle remet en cause le recrutement… et donc le développement de l’entreprise)
  3. Enfin, le problème des mobilités n’est pas favorable à notre attractivité.
    En train ou en avion, il y a moins de facilités et de souplesses aujourd’hui pour se rendre notamment à Paris. C’est une réalité !
    La question de l’accès des salariés à leur poste de travail est de plus en plus évoquée par les chefs d’entreprise comme un vrai levier pour le développement économique.
    La question des mobilités, au service des salariés de notre territoire, est un enjeu autant écologique qu’économique.

Les travaux du Medef
Si le Medef Hérault Montpellier soutient les projets et les annonces gouvernementales, des solutions doivent être trouvées pour le court terme.

Pour contribuer aux ambitions collectives de notre territoire et trouver des solutions, au du moins faire des propositions pragmatiques, Jean-Marc Oluski, Président du Medef Hérault Montpellier a installé depuis septembre plusieurs commissions qui ont débuté leurs travaux.

  1. Une commission sur l’économie de la santé, animée par Christophe Daubie, ancien DG de Sanofi. Le projet Med Vallée et l’implication des entreprises de la santé dans ce projet sont au coeur des travaux.
  2. Une commission compétences et emplois animée par Sabrina Felici Lemessager, Gérante de deux instituts de beauté à Montpellier et Celleneuve. Cette commission travaille sur la pénurie de main d’oeuvre et l’analyse des besoins de formation des entreprises (pourquoi on forme encore sur des compétences qui n’existeront plus demain ?).
  3. Une commission économie responsable animée par Arturo Del Rio, Président de la société Stim. La commission va auditer des entreprises impliquées dans la décarbonation, les mobilités, la qualité de vie au travail, les circuits courts.
  4. Une commission Lab2030 animée par Ophélie Laboury Barthez, Présidente du cabinet Myriagone Conseil. La commission va se projeter sur les 10 prochaines années : l’entrepreneuriat dans 10 ans ? La valeur du travail dans 10 ans ? Et la motivation des chefs d’entreprise aujourd’hui et demain ?
  5. Enfin, la commission Europe et international animée par Pierre Niergue, directeur de l’agence Wonderful, va créer des passerelles entre les chefs d’entreprise qui veulent exporter et les bons interlocuteurs qui peuvent les aider dans le monde entier. Le Medef International est mis à contribution.

Jean-Marc Oluski a donné comme consigne aux chefs de file de ces commissions de produire collectivement des propositions pour la Qualité de Vie au Travail sur le Territoire (QV2T).
C’est là que se jouent les enjeux de notre territoire, en concurrence avec d’autres.

 

Pour rappel : Medef Hérault Montpellier > 82% de nos adhérents sont des TPE / PME de moins de 20 salariés et 80% des entreprises de plus de 250 salariés de notre territoire sont adhérentes au Medef //
Avec les branches et réseaux adhérents au Medef Hérault Montpellier, ce sont plus de 5.600 entreprises et 75.000 salariés qui sont représentés sur notre territoire

Téléchargez le Communiqué de presse