Le Medef salue les annonces du Premier ministre visant à répondre à la colère exprimée par une partie des Français. Le Medef espère que ce moratoire de 6 mois sur les hausses de taxes prévues au 1er janvier va permettre de mettre fin aux blocages inacceptables que connait l’économie française. En effet, la France vit quasiment en état d’urgence économique. Il est impératif de lever les blocages et de rétablir l’ordre public. La liberté de circulation et la sécurité des biens et des personnes sont des préalables pour permettre à notre économie de se relancer. C’est l’activité et l’emploi qui sont en jeu.

Le Medef participera à la concertation avec les partenaires sociaux et les régions que souhaite ouvrir le gouvernement partout en France à partir du 15 décembre prochain afin de trouver les solutions pertinentes permettant d’accompagner une transition énergétique acceptable par tous incluant les problématiques de mobilité domicile-travail et de logement.

Enfin, le Medef contribuera au débat sur la modernisation des dépenses publiques et de notre système fiscal. Ce dernier est en effet trop complexe, peu transparent et très instable. Les solutions à apporter pour sortir de cette crise passent par un allègement des impôts pour les ménages et les entreprises grâce à une meilleure efficacité de la dépense publique.