Invité à participer à la conférence sur la mobilisation nationale et territoriale sur l’emploi et les transitions, le Medef souscrit aux priorités affichées par le Premier Ministre et est pleinement mobilisé pour y contribuer au niveau territorial pour trouver des solutions concrètes et rapides.

Afin de favoriser le retour à l’emploi de tous ceux qui en sont éloignés, le Medef appelle à agir sur l’employabilité des actifs via l’apprentissage et la formation. En matière d’apprentissage, il convient de faire en sorte que chaque candidat puisse trouver une entreprise pour l’accueillir en alternance. Pour cela, le Medef a développé l’application « Tomyjob » facilitant la rencontre entre l’offre des entreprises et les demandes des jeunes.

Le problème des emplois non pourvus, qui devient un véritable handicap pour de très nombreuses entreprises, doit mobiliser tous les acteurs pour apporter des réponses concrètes en termes de formation, mais aussi de logements et de mobilité. A cet égard, le Medef rappelle qu’il a proposé un chèque mobilité mis en place volontairement dans les entreprises, permettant d’accompagner les salariés éloignés de leur lieux de travail et favorisant les déplacements vertueux au plan écologique.

Sur le sujet de la transition écologique, ce sont les entreprises qui peuvent apporter des solutions. C’est la raison pour laquelle elles doivent être davantage associées, au niveau national comme au niveau local, à toutes les instances chargées d’agir sur le terrain écologique.

Enfin, si le Medef s’inscrit dans la démarche du pacte productif 2025, il rappelle que le retour d’une compétitivité durable passe par une baisse des impôts de production qui frappent sans discernement l’ensemble de l’appareil productif.

Dans cette nouvelle étape de concertation des corps intermédiaires, le Medef entend participer de manière constructive à l’élaboration de solutions opérationnelles, inspirées des réalités du terrain et encourageant la compétitivité des entreprises. Loin des grandes réunions sans surprise, il plaide pour une méthode agile capable de faire émerger les bonnes pratiques pour les traduire en acte.