La Commission a  présenté le 11 décembre la communication relative au Pacte vert pour l’Europe (European Green Deal) qui se définit comme une « stratégie de croissance visant à « transformer l’UE en société juste et prospère dotée d’ une économie moderne, efficace dans l’utilisation des ressources et compétitive, caractérisée par l’absence d’émission nette de gaz à effet de serre d’ici 2050 et dans laquelle la croissance économique sera dissociée de l’utilisation des ressources. » Cette feuille de route s’inscrit dans le cadre de l’Agenda 2030 des Nations unies sur les ODD.

Le pacte vert pour l’Europe prévoit une feuille de route assortie d’actions concrètes. Il porte à la fois sur les politiques touchant à la transition écologique (climat, énergie, économie propre et circulaire, biodiversité, pollutions), englobe tous les domaines de l’économie (mobilité durable et intelligente, agriculture et alimentation, bâtiment, industrie, numérique, cohésion sociale, finance durable, outils budgétaires, aides d’État, fiscalité, recherche et innovation). Il sera porté par une « diplomatie du pacte vert »  et favorisera la participation et l’engagement du grand public et de toutes les parties prenantes. 

Vous trouverez dans les liens suivants : 
–    Le communiqué de presse
–    Le pacte vert pour l’Europe
–    La communication de la Commission 
–    L’échéancier des initiatives attendues sur les différentes thématiques 
–    Une fiche d’information