Samuel HERVE, Président du MEDEF HERAULT MONTPELLIER a accueilli jeudi 14, les invités et les participants de la 7ème Nuit Des Entrepreneurs en présence de Sophie GARCIA, présidente du MEDEF Occitanie et de Patrick MARTIN, président délégué du MEDEF (élu aux côtés de Geoffroy ROUX de BEZIEUX).  

Dans son discours d’ouverture, Samuel HERVE, président du MEDEF HÉRAULT a rappelé l’enjeu des élections européennes pour le monde patronal :   « L’Europe, c’est d’abord et surtout pour nous, entrepreneurs, une zone de libre-échange, un des premiers marchés de la planète en termes de pouvoir d’achat, mais également un environnement économique qui peut nous protéger du bilatéralisme que voudraient nous imposer États Unis et Chine. J’en profite pour saluer l’initiative du MEDEF national d’avoir créé début mars le Comité Souveraineté Économique pour une France et une Europe forte et sans naïveté. Nous avons tous des exemples d’entreprises qui ont réussi à se développer et plus particulièrement à se développer au-delà de leur territoire grâce à l’Europe.

L’Europe n’est nullement une contrainte, elle est une opportunité ! Ne l’oublions pas aux prochaines élections européennes. Chaque entrepreneur est un citoyen qui vote. Le sujet n’est pas moins d’Europe, ou plus d’Europe mais mieux d’Europe. Pour cela, ne laissez pas les autres décider à votre place. Il nous appartient de ne pas céder aux tentations isolationnistes et aux replis nationalistes. car chacune de nos voix va compter !

Le défi à relever pour une Europe plus forte est majeur mais celui de notre raison d’être, au MEDEF, au sein de notre pays, l’est tout autant. Le MEDEF s’est doté récemment dans ses statuts d’une raison d’être : Agir ensemble pour une croissance responsable. J’ai demandé récemment à mon Conseil d’Administration de proposer en AGE une modification statutaire intégrant cette raison d’être. Mon Conseil d’Administration m’a suivi à l’unanimité. Preuve que nous avons tous conscience de notre responsabilité sociétale ».  

Enfin, Samuel HERVE a conclu en rappelant toute l’importance de la place des femmes dans les entreprises : « Je voudrais terminer par un mea culpa. Nous n’avons pas fait preuve ce soir d’égalité entre les femmes et les hommes dans la distribution des interventions. Il n’y a ni mauvaise volonté, vous vous en doutez, ni oubli, juste un concours de circonstances. Au MEDEF, nous militons pour cette égalité, pour que les femmes soient représentées, présentes et pas seulement à occuper des strapontins dans nos entreprises, comme dans nos instances. Au Conseil d’Administration du MEDEF, à Montpellier, nous avons de nombreuses administratrices. Les principales associations de dirigeantes d’entreprise siègent ! Je voulais donc les mettre particulièrement à l’honneur en cette fin de discours pour leur dire que nous ne les avons bien évidemment pas oubliés ce soir. Et je voudrais donc leur dédier cette 7ème Nuit Des Entrepreneurs ».

Vidéo SOUNDLIFE

Photos William Moureaux