Le gestionnaire d’un site internet équipé du bouton « J’aime » de Facebook est conjointement responsable avec le réseau social de la collecte et de la transmission à Facebook des données personnelles des visiteurs de son site qui cliquent sur ce lien. Une fois ces données transmises, le gestionnaire du site n’est toutefois plus responsable des traitements de données effectués par le réseau social. C’est ce qu’a confirmé la Cour de justice de l’Union européenne en juillet dernier. Cela implique que le gestionnaire d’un site internet informe les internautes de la collecte et de la transmission d’informations à Facebook par le simple fait de cliquer sur le bouton « J’aime ». Si vos sites internet contiennent des boutons « J’aime » de Facebook, n’oubliez pas d’intégrer une mention d’information en ce sens dans vos conditions générales d’utilisation (CGU).